Chroniques·Partenariats / Services Presse

8865 – Dominique Legrand

Résumé

Julia Hoffmann, comédienne, vit seule avec sa fille de quinze ans, Alice. Après une longue traversée du désert, sa carrière semble enfin redémarrer. Dans son emploi du temps bien chargé, elle s’aménage régulièrement des virées à la campagne avec Alice, chez les grands-parents.

Là-bas, elles font la connaissance de celle qu’elles vont bientôt baptiser Doucette : une jolie vache qui vient d’avoir un veau. Doucette, immatriculée 8865, devient leur rendez-vous régulier. Alice aime lui rendre visite dès qu’elles en ont l’occasion. Jusqu’au jour où une camionnette se gare devant le champ. Deux hommes en sortent, enlèvent le veau et le chargent dans le véhicule. Bientôt, c’est au tour de la vache d’être promise à l’abattoir. Julia et Alice vont alors lever sur voile sur les dessous du traitement animal, et rapidement, la viande ne devient plus une option. Un beau jour, Doucette a disparu de son pré. Julia va alors tenter l’impossible pour la sauver de son destin programmé.

Mon avis : 

Tout d’abord, je tiens à remercier Marion, Jessica et les éditions Hugo Roman pour cette découverte et pour leur confiance.

Julia Hoffmann est comédienne et même si sa carrière a connu des difficultés, elle semble se relancer avec la sortie prochaine d’un nouveau film. Elle vit avec Alice, sa fille de 15 ans, lycéenne très studieuse. Elles vont profiter de leurs vacances pour aller à la campagne retrouver les parents de Julia.

C’est sur place qu’elles vont faire la connaissance de Doucette, une vache qui appartient à un voisin et qu’elles vont régulièrement aller voir avec son veau.

Lorsqu’elles vont se retrouver confrontées à la réalité du milieu et qu’elles vont réaliser ce qui attend tous ces pauvres animaux, elles vont tout faire pour se rendre utile. Cela passe par un changement dans leurs habitudes de consommation principalement mais aussi par le dialogue avec les autres…

J’ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas forcément et j’ai trouvé cela très intéressant. Sans être moralisateur, on ne peut pas s’empêcher de se mettre à la place de l’héroïne lors de la poursuite de son combat.

Un sujet d’actualité que j’ai trouvé bien traité par l’auteur et qui fait réfléchir. Je vous recommande ce roman si le sujet de cause animale est important pour vous et/ou que vous voulez en apprendre davantage ! ♥

 

6 réflexions au sujet de « 8865 – Dominique Legrand »

  1. Un sujet très rarement traité ! ça peut être intéressant après, j’ai peur d’être un peu trop émue pour ce genre de lecture (l’enlèvement du veau etc….) bien que cela est la réalité.

Répondre à Kimysmile Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.