Chroniques

Les Enfants de la Liberté (BD) – Marc Lévy & Alain Grand

8450183_orig

Résumé :

«Nous avions si vite perdu la guerre… De Londres un général lançait un appel à la résistance, tandis que Pétain signait la reddition de tous nos espoirs. Ce 21 mars 1943, j’ai dix-huit ans et j’ai enfin un tuyau pour entrer en contact avec la résistance. Il n’y a pas dix minutes, je m’appelais encore Raymond. À présent, je m’appelle Jeannot. Jeannot sans nom.»

Ils s’appelaient Raymond, Claude, Charles, Émile, Boris, Jan, Catherine, Damira, Sophie ou Osna. C’est l’histoire vraie de ces enfants de l’Occupation devenus trop vite adultes. C’est l’histoire de leur engagement dans la résistance toulousaine.

Alain Grand met en images le roman le plus intime de Marc Levy.

Claude et son frère Raymond dit «Jeannot» s’engagent dans la résistance auprès de la brigade Marcel Langer à Toulouse, impliquant des émigrés italiens, roumains, espagnols, portugais, hongrois… dans la lutte contre l’occupation nazie et les collaborateurs français. Tour à tour déportés, emprisonnés, torturés, c’est l’histoire émouvante de ces jeunes adolescents pris dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale.

Mon avis

J’avais lu il y a plusieurs années le roman de Marc Levy et il m’avait beaucoup marqué.

Le roman ainsi que cette adaptation en BD suivent des jeunes toulousains qui vont s’engager dans la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

Etant basée sur de vrais témoignages, je peux dire que la BD est très fidèle au roman et c’est ce que j’ai apprécié car souvent l’histoire est (trop) condensée dans la BD et on a du mal à suivre.

Que vous ayez lu ou non ce roman, si vous aimez les témoignages et que les événements survenus durant la Seconde Guerre Mondiale vous intéressent, je me dois de vous conseiller cette BD !

5 étoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *