Chroniques

QQ Sweeper #1 – Kyousuke Motomi

8450183_orig

Résumé

Fumi Nishioka au rapport ! Orpheline sans le sou fraîchement débarquée en ville, je n’ai qu’une idée en tête : épouser un homme riche ! En attendant, j’ai été attirée par l’aura mystique d’un bâtiment inhabité de mon futur lycée. Et alors que je m’étais endormie sur place, j’ai été réveillée par un jeune homme aussi séduisant qu’horripilant. D’ailleurs, ce sadique répondant au nom de Kyûtarô Horikita s’avère être un élève de ma classe. Aux yeux de tous, c’est un virtuose du ménage, mais en ouvrant une porte qui m’a menée à un dédale sombre et infesté d’insectes, j’ai découvert à mes dépens, qu’en réalité, il s’agissait d’un « nettoyeur d’âme »! Quelqu’un peut me dire ce qui se passe ? !

Mon avis :

Pour la petite histoire, à la base je me suis un peu sentie « obligée » d’acheter ce manga. Je vous explique : j’ai acheté le manga Queen’s Quality pendant l’été. Sauf qu’en lisant les premières pages, j’ai vite compris que ce n’était pas le début de l’histoire. Il y a en fait une première trilogie (dont celui-ci fait partie) et ensuite la série Queen’s Quality. Du coup, je me suis procuré ce tome sans vraiment lire le résumé.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai été très surprise : QQ Sweeper est à la base un manga sur le thème du ménage et c’est la première fois que je vois ça !!!

Heureusement je me suis quand même lancée et je ne regrette absolument pas car l’histoire est bien plus profonde et mystérieuse, tout comme les personnages dont on ne sait pas grand chose.

Fumi est une jeune orpheline qui arrive en ville avec pour seul but d’épouser un homme riche et Kyûtarô est un jeune homme très mystérieux et très peu sociable. Tous les ingrédients sont réunis pour une histoire intéressante et ce fût le cas.

Les dessins sont assez sombres et vont parfaitement avec l’ambiance générale du manga.

Une belle découverte, je vais lire la suite très rapidement pour en savoir plus ! ♥

4 étoiles

4 réflexions au sujet de « QQ Sweeper #1 – Kyousuke Motomi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *