Chroniques

Swimming Ace #1 – Hajime Inoryu et Renji Hoshi

Résumé

En primaire, Eiichirô Mizuno était un véritable prodige de la natation : il battait tous les records grâce à sa croissance précoce ! Mais au collège, ses camarades nageurs de natation ont fini par le dépasser et face aux limites que lui a imposé sa taille, il a fait le choix d’abandonner la discipline.
Quelques années plus tard, alors qu’il fréquente le lycée Oohama  situé en bord de mer, deux personnes vont le faire revenir sur sa décision.
Kôyô, un jeune nageur qui a toujours voulu se mesurer à lui et Haru, la fille qu’il aime depuis l’enfance, vont donner l’envie à Eiichirô de redevenir le champion qu’il a été !

Mon avis

Lorsque cette série a été annoncée, j’ai tout de suite su que je voudrais la découvrir. La natation est un des seuls sports qui m’intéressent et je n’ai jamais eu l’occasion de lire une série qui lui était consacré.

Eiichirô Mizuno était un des meilleurs en natation quand il était en primaire. Mais en grandissant, la tendance a commencé à s’inverser si bien que quelques années plus tard il s’est retrouvé beaucoup plus petit et moins athlétique que d’autres jeunes de son âge. Plus les compétitions passaient et plus il dégringolait dans le classement.

Il a fini par abandonner la natation en arrivant à la conclusion que cette discipline n’était pas faite pour lui ! Mais quand des personnes de son lycée, notamment un potentiel rival, Kôyo, vont le mettre au défi, il va finir par revenir sur sa décision.

J’aime bien l’idée de fond qui consiste à prouver qu’avec la motivation et même si on part avec un « handicap », on peut arriver à atteindre son objectif !

Ce premier tome est une bonne introduction à l’histoire et je lirai avec plaisir la suite à sa parution prévue pour le 26 août prochain ! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.