Chroniques·Partenariats / Services Presse

Verity – Colleen Hoover

Résumé

La vie a toujours souri à Verity Crawford.
Ses livres font d’elle une auteur star, sa maison du Vermont est splendide et elle forme avec Jeremy, son mari, un couple parfait. Mais un jour, sur une route, son rêve tourne au cauchemar. L’accident l’empêche d’écrire, transforme sa trop grande maison en prison, et menace de l’éloigner de Jeremy.

La vie n’a jamais été tendre avec Lowen Ashleigh.
Ses livres ne rencontrent qu’un accueil poli, ses finances sont au plus mal et ses histoires d’amour sont des feux de paille. Jusqu’à ce que Jeremy la recrute pour devenir le ghostwriter de Verity et terminer à sa place sa série à succès.

Pour Lowen, aussi incongrue que soit la proposition, l’occasion est beaucoup trop belle pour ne pas la saisir. et Jeremy beaucoup trop séduisant pour qu’elle lui dise non. Mais en découvrant, dans les papiers de Verity, ce qui semble être son autobiographie, Lowen va voir se dessiner, page après page, le portrait d’une femme épouvantable, prête au plus atroce des crimes pour ne pas perdre ce qu’elle a, et prompte à toutes les perversités lorsqu’elle se sent menacée.

Et aux yeux de Verity, Lowen est désormais une menace.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Célia et les éditions Hugo Roman pour cette lecture et pour leur confiance.

Je pense que vous n’êtes pas sans savoir que je suis fan de la plume de Colleen Hoover et que ses romances ne m’ont jamais déçue.

Cette fois, elle s’attaque à un genre bien différent puisqu’il s’agit d’un thriller psychologique, un genre que j’affectionne mais que je ne lis malheureusement que trop peu faute de temps.

Verity Crawford a tout de la femme parfaite avec une jolie famille et une belle carrière. Cependant en quelques mois, elle a perdu ses deux filles (des jumelles) l’une après l’autre, puis a eu un accident de voiture qui l’a laissée avec un handicap important.

Lowen Ashleigh est une auteure peu connue qui aime son métier mais qui a du mal à en vivre. Quand on va lui proposer de terminer la très célèbre série de romans de Verity avec une rémunération conséquente, elle va finir par accepter. Ce qu’elle n’avait pas réalisé, c’est que ce contrat allait bouleverser sa vie.

Quelques jours plus tard, Lowen va se rendre chez Verity, son mari Jeremy (avec qui elle a signé le contrat) et leur fils de 5 ans, Crew. Elle va y passer quelques jours pour s’imprégner des nombreuses notes qu’à laissé Verity et qui l’aideront dans son travail d’écriture pour être le plus proche du style original.

Sur place, elle va faire de nombreuses découvertes, dont certaines, regroupées dans une sorte d’autobiographie de la mère de famille, vont lui glacer le sang…

Je n’en dirai pas plus mais comme toujours Colleen Hoover a réussi à me tenir en haleine tout au long du roman que j’ai dévoré. Je n’aurais pas pu deviner la fin avant d’avoir lu l’épilogue tant les ficelles de ce roman étaient bien tirées !

Encore une fois, l’auteure aura su me faire passer par tout un tas d’émotions et je suis ravie qu’elle se soit essayée à un autre genre ! J’espère d’ailleurs qu’elle renouvellera l’expérience car c’était très réussi ! ♥

4 réflexions au sujet de « Verity – Colleen Hoover »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.