Chroniques·Partenariats / Services Presse

Attirance Prohibée #2 : Se Dévoiler – C. Handon

Résumé

L’amour a-t-il sa place au cœur de l’enquête ?

Un nouveau meurtre oblige Nick et Tracy à poursuivre leur investigation au cœur du 22e, ce club privé toujours aussi brûlant et énigmatique.

Ils ne ménagent pas leurs efforts pour élucider cette enquête, même si pour cela ils doivent fuir le sommeil et résister à leur attirance. Car ils le sentent : le coupable ne se trouve plus très loin.

Pourtant, les indices manquent et leurs sentiments personnels entravent leur capacité à réfléchir. Sans compter cette désagréable sensation que l’on se joue d’eux à mesure qu’ils avancent.

Et si, contre toute attente, c’était en plongeant un peu plus dans les profondeurs de leur désir qu’ils parvenaient à attirer le monstre qui sévit sur Détroit ?

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Célia, C. Handon et Stories By Fyctia pour cette découverte et pour leur confiance.

Le premier tome avait été une belle découverte et j’étais impatience de retrouver Tracy et Nick dans une nouvelle enquête pleine de mystère.

Ils sont de retour au 22e, le club privé où ils ont travaillé ensemble auparavant. Un nouveau meurtre va les renvoyer investiguer et encore une fois, ils risquent d’être très surpris par ce qu’ils vont y découvrir !

Leur « relation » étant restée « en pause » depuis la précédente affaire, Nick et Tracy vont devoir travailler ensemble mais pas seulement…

Comme avec le premier tome, j’ai bien accroché au style de l’écriture de l’auteure qui rend la lecture fluide et rythmée, sans temps morts.

J’ai encore une fois passé un bon moment avec la plume de C. Handon et j’espère lire un autre de ses romans très bientôt ! ♥

Tome 1

2 réflexions au sujet de « Attirance Prohibée #2 : Se Dévoiler – C. Handon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.