Chroniques·Partenariats / Services Presse

Wandering Souls #1 – Zelihan

Résumé

Ayten est une jeune orpheline qui vit dans un village de chasseurs au cœur des montagnes. à cause de sa capacité à communiquer avec les dépouilles d’animaux, elle mène une vie isolée des autres membres de sa tribu. Mais alors qu’elle fait une chute mortelle du haut d’une falaise, Ayten se régénère sous les yeux des villageois qui, terrorisés, décident de la bannir.
Pour la jeune exilée, ce jour marquera le début d’un voyage extraordinaire à travers les terres des dieux oubliés, les Shagaï. Et c’est dans un temple abandonné qu’Ayten fera une rencontre inattendue qui bouleversera sa vie à jamais.

Mon avis :  et fera 

Tout d’abord, je tiens à remercier Ludivine et les éditions H2T pour cette lecture et pour leur confiance.

J’avais peu entendu parler de cette duologie mais quand on m’a proposé de la découvrir, je n’ai pas hésité car cela promettait du dépaysement.

Ayten est une jeune orpheline. Elle a la capacité de communiquer avec les dépouilles d’animaux et son pouvoir n’est pas très bien accepté par les autres. Elle vit donc volontairement de son côté jusqu’au jour où elle se fait bannir de son village à cause de la puissance de ses pouvoirs qui leur fait peur !

Elle va donc commencer un long voyage en solitaire sur les terres des Shagaï, les dieux oubliés, et pourrait bien faire une rencontre particulière…

Un premier tome qui m’a permis de découvrir tout un univers assez développé que la mangaka met en place au fur et à mesure. Les personnages sont intéressants et je me demande ce qu’il va se passer dans la suite et fin de l’histoire.

Je pense donc lire très rapidement le tome 2 qui je l’espère clôturera l’histoire d’Ayten d’une façon convaincante ! ♥

2 réflexions au sujet de « Wandering Souls #1 – Zelihan »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.