Chroniques·Partenariats / Services Presse

Autoboyographie – Christina Lauren


Résumé :

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible).

C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté !
Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée.

Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier Babélio et les Éditions Hugo Roman pour cette découverte et pour leur confiance.

J’ai déjà eu l’occasion de lire plusieurs romans de Christina Lauren, notamment les premiers tomes de la série Beautiful Bastard, mais aussi plus récemment Dating You, Hating You que j’avais beaucoup apprécié !

Après la New Romance, je me suis donc lancée dans la lecture d’Autoboyographie qui est cette fois un Young Adult.

Tanner Scott et sa meilleure amie Autumn sont tous les deux en dernière année au lycée de Provo High. Quand cette dernière lui propose de s’inscrire au prestigieux séminaire d’écriture de leur école, la première réaction de Tanner va être de refuser. Mais il va finalement se laisser convaincre, pour le meilleur ou pour le pire…

Tim Fujita est le professeur en charge de ce séminaire, mais cette année il sera assisté du gagnant de l’année dernière qui s’apprête à publier son livre, Sebastian Brother.

Sebastian est un charmant jeune homme de 19 ans qui en plus d’être doué de sa plume, ne va pas laisser indifférent Tanner. Ce dernier est bisexuel et l’assume totalement même si depuis qu’il habite à Provo, ville où une majorité de la population est mormone, ses parents préfèrent qu’il reste discret.

Différents sujets pas forcément faciles à aborder dans ce genre de romans sont très bien traités et permettent pour des gens qui ne connaissent pas la religion mormone d’en savoir plus.

J’ai beaucoup aimé redécouvrir la plume des auteures dans un registre totalement différent. Je vous recommande fortement ce roman ! ♥

10 réflexions au sujet de « Autoboyographie – Christina Lauren »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.